À propos de nous

Notre Vision

Chevaux, ânes et mulets en Afrique de l’Ouest libres de toute souffrance

Notre Mission

Notre mission est de travailler directement avec et par le biais des partenaires locaux afin d’améliorer le bien-être des équidés en mitigeant leur souffrance et en développant des pratiques et savoir-faire susceptibles d’empêcher et de réduire leur souffrance dans l’avenir. Et par ricochet, contribuer à l’augmentation et à la durabilité des moyens d’existence pour les populations les plus pauvres et les plus marginalisées dans le monde.

Axes d’Intervention

1. L’Engagement Communautaire
Impulser et promouvoir des normes sociales favorables au bien-être des équidés et fournir aux communautés les compétences et le soutien dont elles ont besoin pour faire preuve de compassion envers les animaux et comprendre les bénéfices qu’elles en tirent pour leurs moyens d’existence.

2. Les Services
Collaborer avec les prestataires de services vétérinaires, maréchaux-ferrants, selliers-harnacheurs et autres, pour améliorer leurs services au bénéfice des propriétaires et équidés de trait.

3. Le Plaidoyer
Travailler avec les Etats à tous les niveaux ainsi qu’avec les organismes internationaux pour fournir un soutien et prévenir les sévices, en faveur d’un changement réel et durable.

Objectifs Stratégiques 2016-2021

  • Objectif 1: Accroître l’échelle et la portée de notre travail avec les animaux ;

  • Objectif 2: Augmenter nos revenus et sensibiliser davantage, pour accroître l’impact ;

  • Objectif 3: Exécuter les programmes dans le respect des normes de Brooke ;

  • Objectif 4: Accroître la redevabilité envers les donateurs et les bénéficiaires.

Nos Programmes

Brooke Afrique de l’Ouest, avec l’appui de ses partenaires locaux, déroule des programmes pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des chevaux, ânes et mulets et celles des communautés propriétaires de ces animaux.

Au Sénégal, nous intervenons :
  • - A Fatick avec UGAN (Union des Groupements Associés du Niombato) ;

  • - A Thiès avec ASPAE (Association Sénégalaise pour la Protection des Animaux et de l’Environnement);

  • - A Mékhé avec l’UGPM (Union des Groupements Paysans de Mékhé) ;

  • - A Louga avec FAPAL (Fédération des Associations Paysannes de la Région de Louga) ;

  • - A Diourbel avec URAPD (Union Régionale des Associations Paysannes de Diourbel).


Au Burkina Faso nous intervenons :
  • - Dans la région du Plateau Central avec APIL (Action pour la Promotion des Initiatives Locales) ;

  • - Dans la région du Centre Nord avec l’ONG INADES FORMATION ;

  • - D’autres zones ou axes d’intervention avec des partenaires tels que (Réseau MARP, Christian Aid etc.).


Autres projets
  • - Brooke et ASODIA travaillent dans le cadre d’un consortium pour développer des stratégies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique pour une agriculture saine et durable de 2500 exploitations familiales dans le département de Tivaouane.

  • - Au Ferlo, des projets sont en gestation.

  • - Une stratégie de travail et d’accompagnement des prestataires de services est mise en œuvre afin de renforcer les connaissances, attitudes et pratiques des vétérinaires et para vétérinaires, maréchaux ferrants, selliers, autres artisans locaux…dans toutes nos zones d’intervention.

NOS REALISATIONS

  • Partenaire technique dans l’élaboration de l’Arrêté interministériel portant réglementation du transport par des véhicules à traction animale du 09 décembre 2016, Brooke apporte son appui au Ministère de l’Elevage et des Productions Animales dans la vulgarisation et la sensibilisation autour du dit Arrêté.

  • Les communautés propriétaires d’équidés adoptent de bonnes pratiques de gestion, de manipulation et de contention de leurs équidés.

  • L’accompagnement des communautés propriétaires d’équidés dans le développement des stratégies de résilience à travers, entre autres, la culture fourragère.

  • Des études sur les contributions des équidés à l’économie nationale du Sénégal, aux moyens d’existence des communautés et au vécu des femmes.

  • Mise en place dans nos zones d’intervention et auprès des vétérinaires en réseau de projets visant à faciliter l’accès aux médicaments et à lutter contre l’automédication

  • et les médicaments frauduleux.

  • Le développement d’innovations: messagerie, internet, biogaz...